8 conseils pour une bonne évacuation de l’eau des salles de bains avec douche à l'italienne

CONSEIL 1: débit d’évacuation suffisant

Prévoyez un caniveau de douche offrant un débit suffisant. Dans ce domaine, Carrodrain constitue assurément un bon choix avec un débit de 31 litres par minute. Le débit des têtes de douche modernes varie énormément. De 5 litres par minute pour les versions économisatrices d’eau jusqu’à facilement 25 litres par minute. Il sera donc préférable que votre caniveau de douche dispose d’une capacité d'évacuation suffisante. Si des saletés ou des cheveux réduisent temporairement le débit d'évacuation, l'eau devra quand même encore et toujours s’évacuer facilement.

 

CONSEIL 2: pente correcte du tuyau d’évacuation

Il semble logique de laisser le tuyau d'évacuation s'écouler avec la pente la plus raide possible. Ce ne sera cependant pas toujours la meilleure méthode. Si un tuyau d'évacuation horizontal présente une pente trop raide, les résidus de saletés contenues dans les eaux évacuées pourront sécher et se déposer à l'intérieur du tuyau. D’autre part, si le tuyau ne présente pas une pente suffisante, l'eau stagnera et les sédiments pourront également se déposer sur la paroi du tuyau. Ces saletés pourront ensuite retenir de nouvelles saletés résiduelles, qui continueront à obstruer davantage le tuyau. De telle sorte que le tuyau finira par se boucher complètement. Pour la pente idéale d’un tuyau d’évacuation horizontal, la norme recommande 1 cm par mètre. Cela ne s'appliquera évidemment pas à l’évacuation verticale, qui pourra permettre un écoulement vertical.

 

CONSEIL 3: diamètre correct des tuyaux d'évacuation

Pour assurer un écoulement régulier, il est crucial d’installer des tuyaux au diamètre correct. Ce diamètre dépendra du débit d'évacuation escompté. Voici quelques diamètres minimum (des diamètres supérieurs sont donc autorisés)

    • Lavabo: 40 mm, ne jamais vider en même temps que la baignoire.
    • Douche à l'italienne avec caniveau de douche: 50 mm, grâce au réducteur Carrodrain fourni, vous pourrez immédiatement vous raccorder à un tuyau de 50 mm. Toujours évacuer séparément vers le tuyau d'évacuation principal/le tuyau de descente.
    • Baignoire: 50 mm, toujours évacuer séparément vers le tuyau d'évacuation principal/le tuyau de descente.
    • Lave-linge: 40 mm, toujours évacuer séparément vers le tuyau d'évacuation principal/le tuyau de descente.
    • Lave-vaisselle: 40 mm, toujours évacuer séparément vers le tuyau d'évacuation principal/le tuyau de descente.
    • WC: 90 mm, toujours évacuer séparément vers le tuyau d'évacuation principal/le tuyau de descente.


Si plusieurs tuyaux d’évacuation se rejoignent, optez le plus rapidement possible pour un diamètre supérieur, par exemple 110 mm. Veillez à ce que l'eau n'ait pas à parcourir une trop grande distance horizontale dans un tuyau au diamètre limité. Si vous devez tout de même parcourir une longue distance horizontalement, optez le plus rapidement possible pour un plus grand diamètre afin d'éviter les bouchons.

Il en va de même pour le regroupement des évacuations de plusieurs appareils. Si, en raison des circonstances, il n’est pas possible de prévoir des évacuations individuelles pour chaque appareil, veillez à avoir une marge suffisante au niveau du diamètre de votre tuyau d'évacuation. Si le tuyau d’évacuation principal vertical présente un trop petit diamètre, cela pourra créer un effet d’aspiration. Les siphons du caniveau de douche et des autres appareils sanitaires pourraient alors se vider, et ainsi entraîner des problèmes d'odeurs.

 

CONSEIL 4: évitez les bulles d'air dans le tuyau d'évacuation

Des bulles d'air se formeront lors de l'évacuation de l'eau et resteront parfois coincées là où l'on ne s'y attend pas. Une bulle d'air coincée dans le tuyau pourra fortement ralentir, voire même bloquer le bon fonctionnement de l'évacuation. Les bulles d'air se forment lorsqu'un tuyau d'évacuation horizontal est relié à un tuyau vertical au moyen d'une pièce en Y. Instinctivement, on pourrait croire que cela favorisera une bonne évacuation de l’eau, mais en raison de cette pièce en Y (45°), une bulle d'air pourra se coincer entre le tuyau d'évacuation vertical et le caniveau de douche, et obstruer l’évacuation. L'eau stagnera alors dans la douche jusqu'à ce que le siphon soit retiré du caniveau. Des bulles apparaîtront et s'échapperont du tuyau d'évacuation. Ensuite, l'eau s'écoulera soudainement de manière très rapide. Ce phénomène pourra être évité en se branchant sur le tuyau d’évacuation vertical avec une pièce en T. Ainsi, l’air excédentaire ne sera pas emprisonné dans le tuyau horizontal, mais sera évacué vers l’évacuation verticale.

 

CONSEIL 5: attention au double siphon

Ce conseil est lié au précédent. Parfois, que ce soit voulu ou non, un second siphon se formera plus loin dans les tuyaux d'évacuation. Une bulle d'air sera automatiquement emprisonnée entre les deux siphons. L'eau aura beaucoup de difficultés à passer cette bulle d'air de telle sorte qu’elle ne s'écoulera plus. S'il y a vraiment un deuxième siphon dans le tuyau d'évacuation, ce problème sera assez facile à contourner. Le second siphon retiendra également les odeurs, de telle sorte que vous pourrez retirer le siphon de votre caniveau de douche. Si les nuisances olfactives subsistent, c’est qu’il n'y a pas de second siphon et il faudra chercher la cause ailleurs.

 

CONSEIL 6: évacuation séparée pour chaque appareil

Essayez toujours de prévoir une évacuation séparée pour chaque appareil de votre salle de bains. Veillez en tout cas à ce que l'évacuation de la baignoire et de la douche soient séparées l'une de l'autre ainsi que des autres appareils sanitaires. Lorsque vous videz la baignoire, cela crée en effet une grande dépression dans votre tuyau d'évacuation, surtout si le diamètre n'est pas très grand. Par cet effet d’aspiration, l'eau évacuée videra les siphons des autres appareils. Cela pourra également entraîner des nuisances olfactives. Si plusieurs appareils sont raccordés à une évacuation centrale dont le diamètre est limité ou lorsque l’aération est insuffisante, un effet d’aspiration pourra se créer, qui videra les siphons du caniveau de douche, entre autres. Heureusement, il existe une solution à ce problème. Vous pouvez ainsi placer un clapet aérateur sur le tuyau d'évacuation de votre lavabo ou dans la gaine de tuyaux. Il s'agit d'une sorte de clapet anti-retour qui aspire de l'air dès qu'une trop grande dépression se produit dans vos tuyaux d'évacuation. Vous pourrez ainsi garder intacts les siphons de vos autres appareils. Consultez également le CONSEIL 8.

 

CONSEIL 7: siphon facilement accessible

Lorsque l’eau s’évacue soudainement moins bien, c’est qu’il y a probablement des saletés dans le siphon de votre caniveau de douche. Il sera donc très important que le siphon de votre douche à l'italienne soit facile à atteindre et à nettoyer. Évitez à tout prix les caniveaux et receveurs de douche dont le siphon est inaccessible et encastré dans le sol (siphon col de cygne). En cas de bouchons, vous serez alors obligé de casser tout le sol de la douche, avec toutes les conséquences que cela implique. Tous les caniveaux de douche Carrodrain sont équipés d'un siphon facile à nettoyer et amovible. Si l'eau de votre douche à l'italienne ne s'écoule plus facilement, vous pourrez ainsi simplement retirer le siphon et le nettoyer. Si plusieurs appareils ne se vident pas correctement en même temps, le problème se situera probablement plus loin dans la canalisation. Peut-être qu'un tuyau sera bouché ou que la fosse septique devra être vidée.

 

CONSEIL 8: assurez une bonne aération

Ce conseil couvre plusieurs des points précédents. Si le tuyau d’évacuation vertical est bien ‘aéré’, vous éviterez déjà bon nombre des problèmes susmentionnés. Une bonne aération n'est en fait rien d'autre qu'un apport d'air dans le tuyau d'évacuation afin que celui-ci ne puisse pas se mettre en dépression. En raison de cet effet d’aspiration, l'eau restera bloquée dans le tuyau d'évacuation. Un peu comme une pipette ou une paille dont vous pincez la partie supérieure avec les doigts. Le liquide reste bloqué malgré l'ouverture en partie inférieure. Il existe différentes façons d'aérer un tuyau d'évacuation, mais idéalement, l'évacuation principale traversera verticalement le toit en tant que ‘conduit de ventilation’, afin de pouvoir toujours bénéficier d’air frais. L’aération étant installée sur le toit, il n'y aura jamais de nuisances olfactives.

Veillez donc à ce que les tuyaux d’évacuation centraux restent accessibles à tout moment. Si, en raison des circonstances, une aération centrale n'est plus possible, la seule solution consistera à installer une aération a posteriori sur les appareils sanitaires déjà installés. Consultez également le CONSEIL 6.

French